Accueil | Compositeurs | Œuvres | Bibliographie | Liens | Contact | Rechercher

Piano solo

Home Burial pour piano (1949)

Three Pieces for Piano (1951)

Perspectives pour piano (1952)

Indices (Piano Reduction) (1954)

Four Systems (1954)

Four More for one or more pianos (1956)

Summer Suite 95 pour piano (1995)

Musique de chambre pour piano(s)

Twenty-Five Pages pour 1 à 25 pianos (1953)

Forgotten Piece pour 4 pianos (1954)

Corroboree for 3 ou 2 Pianos (1964)

Musique de chambre avec piano(s)

Music for Violin, Cello & Piano (1952)

Années 1940

Home Burial pour piano (1949)

Années 1950

Three Pieces for Piano (1951)

Perspectives pour piano (1952)

Music for Violin, Cello & Piano (1952)

Twenty-Five Pages pour 1 à 25 pianos (1953)

Indices (Piano Reduction) (1954)

Forgotten Piece pour 4 pianos (1954)

Four Systems (1954)

Four More for one or more pianos (1956)

Années 1960

Corroboree for 3 ou 2 Pianos (1964)

Années 1990

Summer Suite 95 pour piano (1995)

Variable

Summer Suite 95 pour piano (1995)

Moins de 5 minutes

Three Pieces for Piano (1951)

Perspectives pour piano (1952)

Music for Violin, Cello & Piano (1952)

5 à 10 minutes

Forgotten Piece pour 4 pianos (1954)

Four More for one or more pianos (1956)

10 à 20 minutes

Corroboree for 3 ou 2 Pianos (1964)

Twenty-Five Pages pour 1 à 25 pianos (1953)

20 à 30 minutes

Indices (Piano Reduction) (1954)

Catalogue
Effectif
Année
Durée
Catalogue

Earle Brown (1926-2002)

Four Systems

Date de composition : 1954
Durée : indéterminée
Éditeur : Associated Music Publishers

Création : New York, Carl Fischer Concert Hall, 28 avril 1954, David Tudor, piano

Note de programme (Site du compositeur)

Partition (Chester Music/Novello/Schirmer/Hansen)
CD/MP3 (Amazon)
CD (HarmoniaMundi)
CD (AllMusic)
Ecouter (YouTube)

"Earle Brown, Four systems

Sur la partition, seulement des traits, répartis sur quatre systèmes parallèles, comme si l’oeuvre était à jouer par quatre musiciens. Mais en fait non. On peut la jouer seul ou à 100.

Earle Brown, Four systems
Sabine Liebner (piano)
Wergo [WER 6745 2 ]

“L’oeuvre doit être interprétée dans n’importe quelle direction à partir de n’importe quel point dans l’espace défini de la partition, pour une durée indéterminée.”

Earle Brown, Four systems
Erberhard Blum
HatHut Records [ART CD 6147 ]

Avec Folio et Four Fragments, Earle Brown est le premier à réellement composer ce que l’on a appelé une forme “ouverte”, qui n’est pas figée pour une unique interprétation, comme nous l’entendons dans les 4 versions que nous avons sélectionnées pour ce Zoom. C’est la même oeuvre, mais ce n’est pas la même oeuvre.

Earle Brown, Folio : Four systems (1954) - Pour piano ordinateur et traitement éléctronique
Michael Duagherty (piano)
New World Records [80650-2 ]

Earle Brown, Four Systems
Earl Brown (trompette), interprètes divers
Tzadik [TZ 8028 ]"

(France Musique - Emission "Le cri du patchwork", 18/10/2015)

Page actualisée le 18/10/2015

© Hélène Uhry / Cara Arndt 2015
Administration | Signaler un problème | Mentions légales

Mentions légales

Responsable du contenu : Mme Hélène Uhry

Développeuse du site : Cara Arndt

Les différents éléments composant le contenu de ce site (textes, photos) appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
Ils nous ont été fournis par ceux-ci, sont dans le domaine public ou leur license nous autorise à leur utilisation.
Toutefois, s'il y avait une erreur, n'hésitez pas à nous la signaler via le lien "Signaler un problème" disponible au bas de chaque page et nous ferons notre possible pour la rectifier dans les meilleurs délais.